Approche éducative

 

Notre approche éducative est fondée sur celle élaborée par la Sudbury Valley School. Née aux Etats-Unis en 1968, cette école a inspiré la création de dizaines d’autres dans le monde.

Le postulat de base de ces écoles est que les enfants sont des individus libres et capables de prendre leur vie en main si le milieu dans lequel ils évoluent le permet.

 

 

L’enfant responsable de sa propre éducation

jenga SVS.jpg

L’enfant est naturellement curieux, et c’est cet élan qui le pousse à partir à la découverte du monde dans lequel il vit. Les apprentissages trouvent leur origine dans la motivation intrinsèque de chacun.

A l'École Sudbury lilloise, il n’y aura donc ni programme scolaire, ni cours obligatoire prévu : les jeunes de l’école seront responsables de leur parcours. Ils seront les seuls à être légitimes pour déterminer ce qu’ils souhaitent faire, de quelle manière et à quel moment.

 
couture SVS.jpg

Tous les savoirs et toutes les compétences se valent, il n’y a pas de domaine supérieur à un autre. Les enfants pourront se consacrer à des activités intellectuelles, manuelles, physiques et artistiques en tout genre.

 

 

Un cadre démocratique

A l'École Sudbury lilloise, les prises de décisions seront démocratiques. Tous les membres de l’école, jeunes et adultes, pourront se prononcer sur la gouvernance de l'école.

  • Le conseil d'école (CE) : Il s'agit de l'organe décisionnel de l'école.

schoolmeetingSVS.jpg

Il est constitué de tous les membres de l'école qui souhaitent y participer et a lieu une fois par semaine. Le conseil d'école se charge notamment de la mise en place du règlement intérieur. Il organise l’élection de responsables administratifs, gère les membres du personnel, les dépenses et l’achat de matériel. Chaque participant a un droit de vote égal, peu importe son âge.

 

  • La commission de justice (CJ) : Il s'agit de la commission chargée de gérer les transgressions au règlement intérieur. Elle est composée de membres de tous âges (dont un adulte). Son rôle est de faire respecter les règles qui permettent à chacun de vivre librement au sein de l'école. Une plainte peut être déposée par un membre, enfant ou adulte, s’il pense qu’une règle a été transgressée. Le CJ recueille les témoignages de toutes les personnes concernées. Il attribue une sanction la plus juste possible. Le but n’est pas de punir ou de juger, mais de trouver une solution à un problème donné dans un souci partagé de préserver le cadre de l'école. Les jeunes peuvent ainsi faire valoir leurs droits et s’approprier les règles nécessaires à la vie en groupe.

 

Un cadre de vie qui permet l’autonomie des jeunes

Une des principales raisons d’être de l'École Sudbury Lilloise est de créer un environnement dans lequel les jeunes seront libres de choisir leurs activités tant qu'ils respectent les règles votées par le conseil d'école.

  • Chacun est responsable des choix qu’il fait et des conséquences qui en découlent. L'erreur est une expérience qui fait partie de la vie, et qui est source d'apprentissage, pour les enfants comme pour les adultes.

  • Les élèves évolueront librement au sein de l’école, au contact les uns des autres, sans classes d’âge. Le libre mélange des âges permet à chacun de profiter des savoirs des autres jeunes d'âges différents.

  • Ils choisiront les activités qu’ils souhaitent et pourront si besoin faire appel à des intervenants extérieurs.

  • Les seules contraintes horaires seront celles nécessaires au fonctionnement de l’école (ouverture, temps de présence minimum, conseil d'école et commission de justice). Les membres de l’école gèreront eux-mêmes leur temps.

  • S'il le souhaitent, les jeunes pourront, via le conseil d'école, organiser des sorties, acheter du matériel, organiser un atelier, solliciter un intervenant extérieur, etc.

  • Une équipe d’adultes, disponibles et à l’écoute, est présente au sein de l’école et peut être sollicitée à tout moment si besoin.